27 février 2009

Décompresser

Charlie a été convoqué au commissariat en tant que témoin. Mais témoin de quoi ? Du meurtre qu'il a commis sur la personne de madame Lindman ? Non, Charlie n'est pas idiot à ce point. De toute évidence il est resté stupéfait et attristé devant la tragique disparition de la vieille peau emmerdeuse. Les cochons se sont bien régalé, le corps s'est volatilisé, et la vieille ne fera plus chier. La vie est belle, quoi. En sortant du commissariat Charlie m'a passé un coup de fil pour me dire que tout est OK et que le flic qu'il avait devant... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2009

Les colporteurs

Il n'y a rien de plus soporifique qu'un salon de coiffure. A partir du moment où vous entrez dans un salon de coiffure, vos paupières deviennent lourdes comme des bouteilles de butane, comme dirait l'autre. L'attente face à un magasine de mode, assis dans le fauteuil en simili skaï du bac à shampoing, c'est soporifique; mais moins que lorsque l'eau chaude dévale votre tête et que des mains expertes vous massent le cuir chevelu. Il n'y a plus alors qu'à compter jusqu'à dix et votre compte est bon. J'ai demandé une coupe pas trop... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2009

Putain le con !

Encore une journée de merde au boulot. Encore les quolibets de ce connard de Bernard et encore les hurlements de cette connasse de madame Chaplain. Et tout cela en m'efforçant de garder un sourire forcé et en essayant de garder mon calme. Aujourd'hui j'ai remarqué que lorsqu'elle hurle, une petite écume blanche apparaît au coin de ses lèvres, comme un animal, comme une truie. Il lui manquerait plus qu'un groin pour que l'illusion soit parfaite, avec ses vingt ou trente kilos en trop, ses joues rebondies comme celles d'un hamster, son... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 01:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2009

Grande nouvelle

Tu parles d'une journée ! il a fallu encore se taper cette connasse de madame Chaplain qui me crie dans les oreilles, il a fallu que je lui fasse encore des sourires forcés parce que que voulez-vous... il faut bien bouffer, et si il y a bien une chose dont je ne me fout pas, à mon grand désarroi, c'est bien de garder mon boulot, surtout par les temps qui courent. Et puis il y a cet enfoiré de Bertrand qui me fait des crasses toute la journée. Ce connard n'est pas en reste pour aller cafter auprès du patron la moindre bourde que je... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2009

Madame Lindman

Ha, il était tout content Charlie, lorsqu'il m'a appelé pour m'annoncer la grande nouvelle. Exité comme une puce, comme souvent lorsqu'il s'est envoyé quelques verres de cognac, d'ailleurs. Il parlait si fort que j'ai dû éloigner un peu le combiné de mon oreille. Sacré Charlie, une paye que je le connais, maintenant. Si l'on devait résumer ma vie, se serait : des patates, des steaks bien saignants, quelques pouffes de passage et... Charlie. Ce mec fait partie intégrante de ma vie. Si Charlie décédait, je crois que je me ferai chier.... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 22:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2009

Visite chez Charlie

Ce matin je suis allé voir mon meilleur ami : Charlie. Il m'avait téléphoné un peu plus tôt dans la matinée en me disant qu'il avait quelque chose d'extrêmement important à me confier, mais qu'il préférait ne pas le faire par téléphone. J'ai mis en route la machine à laver que je venais juste de finir de remplir, et ni une ni deux, coup de première et me voilà parti dans ma bagnole toute pourrie afin de me rendre chez lui à deux ou trois kilomètres de là. Sur place je trouvais un Charlie tout exité qui me proposait un verre de cognac... [Lire la suite]
Posté par clement_ à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]