27 février 2009

Décompresser

Charlie a été convoqué au commissariat en tant que témoin. Mais témoin de quoi ? Du meurtre qu'il a commis sur la personne de madame Lindman ? Non, Charlie n'est pas idiot à ce point. De toute évidence il est resté stupéfait et attristé devant la tragique disparition de la vieille peau emmerdeuse. Les cochons se sont bien régalé, le corps s'est volatilisé, et la vieille ne fera plus chier. La vie est belle, quoi. En sortant du commissariat Charlie m'a passé un coup de fil pour me dire que tout est OK et que le flic qu'il avait devant lui était plus préoccupé par la pendule que par ses relations avec madame Lindman. Je me suis donc relaxé avec un bon whisky en pensant que malgré tout, Charlie est un con. Quel imprudent ! J'espère que ce bougre d'imbécile ne me refera pas un coup pareil. Quand on élimine quelqu'un, il faut le faire proprement, et surtout prudemment. Éliminer madame Lindman qui est sa voisine du dessous est imprudent. Éliminer de surcroît un flic du commissariat de mon quartier et le foutre dans le congélateur de Lindman est encore plus imprudent. J'espère qu'entre deux cognacs ce connard se rendra bien compte de sa connerie. Toujours est-il que je lui ai proposé de venir boire un coup chez moi. J'étais à la maison et j'avais besoin de compagnie après une journée de merde au boulot. Toujours ce connard de Bernard et cette merde de madame Chaplain. Le soir avant de m'endormir j'échafaude des plans dans lesquelles ils se retrouvent baignés dans une mare de sang, scotchés l'un à l'autre par la pression d'une corde qui enserre leur corps hideux. Je vous le dis, ils n'emporteront pas au paradis l'arrogante mesquinerie qu'il m'affligent à longueur de journée. Je les tuerai, faites moi confiance... et cela aura l'air d'un accident. Je ne sais pas vraiment encore de quelle manière je vais m'y prendre, mais personne ne s'attaque à Clément impunément. Je n'ai ni état d'âme, ni sentiment. Fort de ce principe, le monde m'appartient.

Charlie s'est pointé chez moi. On s'est bourré la gueule et il m'a fait part de son envie de nourrir les cochons. Cela tombe bien parce que j'ai un peu envie de m'amuser, de décompresser.

Je vous tiens au courant.

ev_sang_jesus

Posté par clement_ à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Décompresser

Nouveau commentaire